N° 1 (2018)
N° 0 (2017)

Depuis 120 ans, la cloche de celle que nous appelons communément "la Vieille-école" rythme la vie des habitants de notre Commune.

Entrée en fonction lors de l'inauguration de l'école en 1900, elle égrène le temps depuis lors, rappelant inexorablement, générations après générations, le temps qui passe. Qui ne s'est pas dit en l'entendant, "oups je suis en retard ...". Ce son familier et rassurant est un lien qui rattache chacun de nous à notre Commune et à notre passé.

Nous la chérissons aussi de par son aspect historique puisqu'elle provient de l'un des anciens remparts genevois. Son mécanisme complexe, visible à travers une vitre, peut être admiré par toutes et tous et nous sommes fiers d'avoir et d'entendre à toute heure cet objet qui traverse le temps, chargé de symboles et de souvenirs.

Aujourd'hui, de nouveaux habitants souhaitent que cette cloche soit bridée et arrêtée la nuit afin d'en diminuer le bruit.

Nous, habitants de Plan-les-Ouates, habitués et attachés à cette cloche qui rythme notre quotidien, demandons au Conseil administratif, par cette pétition, qu'il prenne les mesures pour que rien ne soit changé afin que nous puissions continuer à entendre cette sonnerie, comme actuellement.

Jean-Claude Maillard, président de La Mémoire de Plan-les-Ouates

Accéder à la pétition

 

Non au bridage ou à l'arrêt de la cloche de la Vieille-école de Plan-les-Ouates

Vieille école Plan-les-Ouates

Suivez-nous aussi sur Facebook
Notre journal trimestriel
Avec le soutien de la commune de Plan-les-Ouates